Problèmes moteurs

Description

Au plan moteur, on observe schématiquement :
- spina bifida avec atteinte dorsale : paraplégie (paralysie des membres inférieurs) complète, membres flasques, risque important de scoliose (déformation de la colonne), marche impossible ;
- spina bifida au niveau lombaire : atteinte asymétrique avec haut risque de luxation de hanche, marche possible, mais appareillée ;
- spina bifida au niveau sacré : pas ou peu de troubles orthopédiques, marche autonome avec appareillage court (chaussures orthopédiques).

Traitement

L’éducation motrice développe le sens du mouvement, améliore les positions vicieuses, installe des postures correctrices. Il est nécessaire d’éviter les rétractions musculaires et les déformations articulaires par de la kinésithérapie et la mise en place d’appareillage. Le chirurgien doit parfois renforcer les muscles faibles et suppléer les muscles totalement inactifs, libérer un tendon trop court ou transposer un muscle fort pour améliorer la verticalisation, fixer une hanche luxée ou encore rigidifier une scoliose évolutive de l’adolescent, redresser un pied pour le rendre chaussable.

L’appareillage des membres inférieurs est presque toujours nécessaire pour protéger les hanches et permettre la verticalisation puis la marche. Le fauteuil roulant est introduit le plus tôt possible pour permettre la découverte du déplacement facile, rapide et autonome. à l’adolescence, le jeune fera le choix soit d’une marche avec cannes et attelles courtes, soit d’un fauteuil roulant qui lui donne une efficacité de déplacement bien plus rentable pour les longs trajets (rarement, la marche sans aides techniques ni appareillage est possible).

Petits conseils pour les soins des plaies (fichier PDF)

PDF - 163.5 ko
Première partie
PDF - 85.9 ko
Deuxième partie

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl