2020 ou le paradoxe des aidants proches : entre « armée de l’ombre » et visibilité concrétisée

Loi de reconnaissance : aidants, faites-vous (re)connaître !

Cela fait plus de 6 ans (depuis les 1° avancées législatives en 2014) que l’ASBL Aidants Proches se bat pour faire aboutir cette loi de reconnaissance, entrée en vigueur le 01/09/2020. Notre volonté était double :
« mettre en lumière un groupe social invisible, mais aussi le reconnaître dans ce qu’il apporte, comme pilier informel (et largement méconnu) du système de santé belge.

Ce n’est qu’en amenant les aidants proches à se faire largement reconnaître que l’on pourra influer sur les orientations politiques qui les touchent ! »

De manière générale, la reconnaissance des aidants s’opérera auprès de leur mutuelle. L’ASBL Aidants Proches est persuadée que ces partenaires seront des sentinelles attentives au nombre de leurs affiliés « aidants ». Ceci sera un premier levier pour la suite des combats de l’ASBL : la force du nombre compte, jusqu’ici estimé approximativement (les fameux 10 % de la population belge a priori aidante…) deviendra de plus en plus précis, visible.

Et le 2° niveau de reconnaissance de la loi promet, aux aidants engagés auprès d’un proche lourdement dépendant, un congé thématique spécifique… Emparons-nous de cette disposition ! Non seulement, pour cibler encore plus précisément une partie de ceux qui composent le « continent aidants proches ». Mais plus encore, en affinant leur contribution (largement méconnue…) au système de santé belge. Comment ? En étant en mesure de préciser la gravité de la perte d’autonomie de leur proche, en projetant le support (théorique) apporté par des professionnels de tous horizons, si jamais ils devaient pallier l’absence des aidants proches auprès de publics entiers fragilisés par la vieillesse, le handicap, la maladie…

(Source)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl