Robotique, Neuro-orthèses et Exosquelettes sont-ils à envisager pour les patient(e)s qui présentent un dysraphisme spinal ?

« Ce qui hier encore semblait être de la science-fiction fait aujourd’hui bel et bien partie de la réalité : la robotique, les neuro-orthèses et autres exosquelettes sont dorénavant des outils à considérer dans la vie de tous les jours en matière de revalidation, réadaptation et d’aides techniques. Les secteurs de l’armée et de la production industrielle sont en tout cas déjà bien équipés.

Optimiser l’autonomie des patients (qui présentent une malformation congénitale de la moelle épinière) par des modalités et gestes paramédicaux thérapeutiques exercés avec et sur eux tombe sous le bon sens. Ces gestes paramédicaux thérapeutiques restent à ce jour précieux pour les patients neurologiques en général. Ils font l’objet d’études qui devraient permettre leur description et quantification scientifiques cliniques en regard de leur enseignement théorico-pratique, tel que c’est le cas pour les actes de kinésithérapie posés chez l’enfant paralysé cérébral. La nécessité de vérifier scientifiquement l’efficacité de la plupart des modalités, aides techniques et adaptations habituelles reste aussi bien d’actualité... »

>>> Lire la suite de l’article rédigé par Sébastien Vanderlinden, Recherche en Neuro-revalidation :

PDF - 304.5 ko
Robotique, Neuro-orthèses et Exosquelette...

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl