Bienvenue sur le site de l'asbbf


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1160

Meilleurs voeux pour 2019

publié le 8 janvier

"Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible"

Antoine de Saint-Exupéry


Semaine mondiale de conscientisation à l’Acide Folique

publié le 7 janvier

Toutes les femmes qui pourraient devenir enceintes doivent prendre un supplément quotidien de 400 μg d’acide folique (vitamineB9 )

>>> Site vitamineB9


Toucher et handicap : donner du plaisir, l’essentiel ?

publié le 6 janvier

Le toucher banni des établissements médico-sociaux, par peur, par pudeur ? Joël Savatofski dirige l’École européenne de toucher-massage® qui propose des formations dédiées à ces personnels. La personne handicapée n’est pas qu’un objet de soins.

Joël Savatofski : « J’ai envie de développer la notion de bien-être et de plaisir également pour les personnes en situation de handicap. Ce n’est pas exactement le kiné qui est en moi qui parle mais plutôt celui a mené un vaste travail de recherche dans le domaine du bien-être. Beaucoup de visiteurs sur ces salons avouent qu’ils n’ont jamais été massés. Je suis effaré ! Ils me disent : ’Mon kiné ne me masse pas, il me fait seulement faire des mouvements, c’est parfois douloureux. Qu’est que j’aimerais être massé !’. De même, la plupart des écoles de massage de bien-être n’enseignent pas le massage en direction des personnes handicapées, sans doute par méconnaissance de la différence ou peut-être par peur de blesser... »

>>> Lire la suite sur le site Handicap.fr


«  Tous mobiles  !  »  : le guide pour les personnes à mobilité réduite

publié le 5 janvier

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées ce lundi 3 décembre, le SPF Mobilité et Transports lance son guide interactif pour les personnes à mobilité réduite (PMR) soutenu par la campagne ‘Tous mobiles  !’

>>> Consulter le guide


Réseau Maladies Rares Wallonie-Bruxelles

publié le 5 janvier

RaDiOrg est actif dans la création du Réseau Maladies Rares Wallonie-Bruxelles

Avec quelques mois de retard sur leurs voisins flamands, les « Fonctions maladies rares » de la Fédération Wallonie-Bruxelles avancent vers la structuration d’un réseau.

Ce futur Réseau Maladies Rares de la Fédération Wallonie-Bruxelles rassemblera, dès lors, les Fonctions des hôpitaux Saint-Luc, Liège, Erasme, l’Institut de Pathologie et de Génétique ainsi que RaDiOrg en tant que représentants des patients. Ces partenaires ont introduit collectivement, fin septembre 2018, une demande de financement auprès des autorités wallonnes afin de disposer des fonds minimums nécessaires au lancement et au fonctionnement du Réseau.

L’objectif principal du Réseau est d’offrir une aide et des soins adaptés et spécialisés pour chaque patient atteint ou en attente d’un diagnostic de maladie rare.

Pour y parvenir, il est notamment prévu une coordination avec le réseau des ERNs ; un lien sera également établi avec les structures de soins plus locales.

Aussi, le réseau ambitionne de sensibiliser tous les publics aux problématiques des maladies rares, notamment par le biais de la Journée maladies rares annuelle.

Affaire à suivre donc…

(Source)


Ose le Handisport !

publié le 10 décembre 2018

Dans le cadre de son projet Handi Kids 2019, la Ligue Handisport Francophone lance une nouvelle campagne intitulée « Quel que soit ton âge, ose le handisport ».

Parce que nous sommes convaincus que la pratique d’une activité sportive régulière pour les enfants en situation de handicap contribue à leur développement, leur épanouissement et leur santé !

>>> Regarder la vidéo (sur Youtube)


Autonomia - Le handicap au cinéma : petit historique !

publié le 10 décembre 2018

« Car c’est un fait, le septième Art a fait du handicap une thématique majeure d’Arte a tout récemment diffusé, dans "Blow Up", un sujet d’une vingtaine de minutes sur le handicap, au sens large, dans l’histoire du cinéma.

Intouchable à De rouille et d’os, du Scaphandre et le papillon à My Left foot.

Découvrez donc ci-dessous ce documentaire faisant un vaste tour d’horizon au cœur du 7e art ! »

>>> Pour regarder la vidéo (22 minutes)

(Source : Autonomia)


Guidelines for the care of people with spina bifida - Recommandations pour la prise en charrge des perosnnes atteintes de spina bifida

publié le 10 décembre 2018

Le 25 octobre, Journée mondiale du spina bifida et de l’hydrocéphalie, la Spina Bifida Association (USA) a publié ses recommandations pour la prise en charge des personnes atteintes de spina bifida. Ces lignes directrices ont été élaborées dans le but de fournir à tous les professionnels de la santé, des généralistes aux spécialistes, une feuille de route du meilleur traitement possible, basé sur les données de l’expérience et de l’expertise disponibles, de la naissance à l’âge adulte. L’époque où se rendre chez un professionnel de la santé et d’y être éconduit faute de l’expertise nécessaire doit finir.

Cent experts en spina-bifida du monde entier ont mis trois ans à élaborer ces lignes directrices couvrant 25 thèmes allant de la gestion intestinale à la sexualité en passant par l’activité physique.

(ce document est en anglais)

>>> Télécharger les recommandations


À l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, Unia vous propose une édition spéciale sur l’enseignement inclusif

publié le 3 décembre 2018

Oui, l’enseignement inclusif fonctionne !

« En cette journée internationale des personnes handicapées, Unia aimerait saluer les enseignants, les directions d’écoles, les collaborateurs des CPMS, les auxiliaires de vie, les parents, les élèves et les copains de classe qui œuvrent à rendre notre enseignement inclusif.
Oui, l’enseignement inclusif fonctionne !

Car, il faut le dire et le répéter, l’enseignement inclusif fonctionne. Depuis longtemps et en dépit des controverses qu’il peut générer. Toutes ces personnes y contribuent jour après jour. Semaine après semaine. Année après année. Avec des hauts et des bas. Car, souvent, il s’agit de chercher des solutions, d’être ingénieux. Heureusement, cette recherche est collective. Enseignants, parents et accompagnants collaborent pour trouver des réponses aux défis qui se posent à eux ... »

>>> Lire la suite


Les constats d’abus de carte de stationnement handicapés augmentent grâce à une nouvelle application

publié le 2 décembre 2018

Il y a une forte demande de carte de stationnement pour les personnes handicapées. Cette carte bleue permet aux personnes handicapées (et à leurs accompagnateurs) de se garer à proximité de leur destination. Ainsi, malgré un handicap moteur ou mental, ils peuvent toujours participer à la vie sociale, faire du shopping ou aller chez leur médecin. Malheureusement, il arrive encore trop souvent que les places de stationnement bleues disponibles soient occupées par quelqu’un qui abuse d’une carte de stationnement.

Pour lutter contre ces abus, le secrétaire d’État Zuhal Demir a lancé en juillet une application pour vérifier les cartes de stationnement des personnes handicapées. L’application a été largement testée au cours des 3 derniers mois à Anvers, Courtrai, Namur et Koekelberg. Plus de 16 000 cartes de stationnement ont fait l’objet d’un contrôle de validité. Plus de 12 % ont été jugées invalides. Les contrevenants ont été condamnés à une amende de 116 euros et les cartes de stationnement périmées ont été détruites.

Le Secrétaire d’Etat met désormais l’application à la disposition de toutes les villes et communes belges afin d’augmenter le risque de verbalisation. Les agents de police, les gardiens de la paix et les gardiens de parking peuvent scanner un code QR ou entrer le numéro de série pour déterminer immédiatement si la carte est valide.

En raison des résultats positifs obtenus pendant la période de test, l’application a été nominée pour les Agoria eGov Awards.

(Source : DG Personnes Handicapées)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1160

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl