Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscription à notre newsletter

Enrichissement des aliments en acide folique pour la prévention des anomalies du tube neural : mieux vaut prévenir que guérir

Auteure : Dr Sylvia Roozen, Secrétaire générale, International Federation for Spina Bifida and Hydrocephalus, Bruxelles

Publié le 15 mai 2023, sur le site Medi-Sphere

Les anomalies du tube neural telles que le spina bifida, l’anencéphalie et l’encéphalocèle peuvent être extrêmement invalidantes et sont souvent fatales.

Les développements récents, notamment la chirurgie foetale pour le traitement du spina bifida aperta (1), sont importants pour améliorer les chances de survie et la qualité de vie des jeunes patients (et de leurs parents). À tous les autres stades de leur vie, ces patients ont obligatoirement besoin de soins médicaux adaptés. Toutefois, outre ces progrès spectaculaires et spécifiques dans le domaine curatif, comme la chirurgie foetale, qui n’est pour l’instant pratiquée que dans quelques centres spécialisés et de manière limitée, la prévention primaire de ces affections au niveau de la population est au moins aussi importante et plus évidente.

L’utilité et l’efficacité de la prévention primaire des anomalies du tube neural ont déjà été démontrées il y a une trentaine d’années. Dès 1991, par exemple, le British Medical Research Council publiait une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle sur l’utilisation et l’effet de l’acide folique (2). Les résultats de cette étude ont montré que la prise d’acide folique (vitamine B9) par la mère avant et pendant la grossesse réduit le risque d’anomalies du tube neural...

>>> Lire l’intégralité de cette contribution

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl