Kangouroo Girl : "J’ai mis du temps à aimer mon corps, il a forgé ce que je suis"

Après une intervention chirurgicale qui se déroule mal, Charlène voit sa vie basculer. Aujourd’hui, sur sa page Facebook "Kangouroo Girl", elle milite pour faire changer le regard sur les personnes vivant avec une stomie.

Par Dr Charlotte Tourmente

"Suite à une opération, je me suis réveillée après neuf jours de coma, avec une cicatrice énorme, trois poches sur le ventre dont deux pour recueillir les selles et une sur la cicatrice pour un abcès, une sonde urinaire et des drains partout."

"C’est hyper difficile émotionnellement et j’ai eu des moments extrêmement éprouvants, se souvient-elle. Je me suis réveillée meurtrie psychologiquement et physiquement. A 18 ans, j’ai appris à nouveau à marcher, à boire, à déglutir !" Elle découvre un corps profondément transformé par l’intervention, qu’elle doit apprivoiser progressivement. Elle est alors nourrie et hydratée par perfusion 24 heures sur 24 ....

>>> Lire la suite sur le site de France 5

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl