Carte blanche de l’asbl Aidants Proches : « Madame de Block, comment ça va avec la douleur ? »

« Dans son film consacré à l’Afrique, R. Depardon expliquait que dans ce continent marqué par la misère, une grande pudeur entoure l’état de douleur. Cette salutation marque à la fois le souci de veiller au bien-être d’un hôte, mais aussi la prise en compte d’un état de fait.

« La douleur » d’un million d’aidants proches face à l’inertie de la Ministre de la Santé

Cette expression frappante illustre de manière juste la réalité des aidants proches belges : veiller à la qualité de vie de la personne aidée, et devoir « faire face ». Faire face au dédale administratif, à la perte de revenus née de la réduction du temps de travail, qui pénalise les aidants maintenant et à l’heure de la pension. Faire face à l’isolement, conséquence du fait d’être submergé au quotidien. Isolement aussi parce que l’aidant est (trop) souvent seul devant la dépendance de son proche : sa vie sociale, qui représente pourtant un réel support, se restreint comme peau de chagrin. L’ASBL Aidants Proches ne cesse de rappeler à quel point la reconnaissance des aidants, quel que soit leur profil, quel que soit la limitation de leur proche aidé, serait un signal fort. Notre société est encore capable de sursaut, de mobilisation : depuis les revendications de justice sociale jusqu’à la lutte pour le climat, les citoyens expriment leur colère. Les politiques se disent déterminés à saisir cet appel. Vraiment ? ... »

>>> Lire la suite de la carte blanche de l’asbl Aidants Proches

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl