Spina bifida et Myéloméningocèle : Chirurgie foetale ? Chirurgie postnatale ?

L’édition en ligne du New England Journal of Medicine publie ce 9 février les résultats d’une étude conduite aux USA par le MOMS (Management Of Myeloneningocele Study).

De février 2003 à décembre 2010, cette étude a porté sur la comparaison entre les cas de chirurgie prénatale réalisée à 19-26 semaines de gestation, suivie de naissance par césarienne planifiée à 37 semaines (158 cas choisis au hasard sur 1233 cas dépistés) et les cas de chirurgie postnatale, généralement dans les 24 heures après accouchement par césarienne à 37 semaines de gestation.

En résumé, l’étude montre que l’opération avant la naissance réduit le besoin de dérivation ventriculaire pour traiter l’hydrocéphalie et qu’elle améliore la motricité à l’âge de 30 mois ; à la base, il y a plus d’enfant capables de marcher dans le groupe des enfants qui ont subi chirurgie foetale.

L’étude constate également que la chirurgie foetale n’est pas sans risque pour la mère et pour le foetus.

De même, tous les enfants opérés in utero n’ont pas retiré le même bénéfice de cette intervention. Il est donc nécessaire de poursuivre la recherche et d’affiner le diagnostic, afin de pouvoir déterminer quel foetus en retirerait le plus grand bénéfice.

(Sources : voir ci-dessous les liens ci-dessous)

>>> Article original publié dans le New England Journal of Medicine

Articles en français et en anglais :

>>> La chirurgie foetale du spina bifida améliore grandement la mobilité de l’enfant

>>> Prenatal Myelomeningocele Repair Improves Outcomes : The MOMS Trial (Medscape Today)

>>> Site de MOMS

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl