Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscription à notre newsletter

Spina Bifida : une greffe de cellules souches in utero

« Des chirurgiens ont opéré in utero plusieurs fœtus souffrant du spina bifida, en utilisant une méthode de “patch” de cellules souches. Au total, 35 patients seront traités et trois bébés sont d’ores et déjà nés.

Au printemps 2021, l’UC Davis Health a lancé un essai clinique connu sous le nom de « CuRe trial : cellular Therapy for in Utero repair of Myelomeningolece ». Le spina bifida, qui touche 1500 à 2000 enfants par an aux Etats-Unis, peut entraîner des problèmes permanents de mobilité en raison de lésions nerveuses. Si le canal rachidien n’est pas fermé, il peut provoquer une paralysie totale des jambes.

Diana Farmer de l’UC Davis Health, chercheuse principale de l’étude, avait déjà aidé à prouver que la chirurgie fœtale réduisait les déficits neurologiques du spina bifida. Elle s’est ensuite associée à Aijun Wang, un bio-ingénieur, pour trouver des moyens d’utiliser les cellules souches et la bio-ingénierie dans l’optique de faire progresser l’efficacité de la chirurgie. Cette nouvelle technique qui consiste à effectuer une greffe pour permettre au tissu rachidien de fusionner correctement, a d’abord été testée avec succès sur des agneaux puis des chiens, avant d’être proposée aux humains.... »

>>> Cliquer ici pour lire la suite

(Source : site Gènéthique - Site d’actualité bioéthique)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl