"Nain politique, autiste : lorsque le handicap est une insulte"

« Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que… », « un nain politique », « rester sourd aux revendications…  » La langue française regorge de ces expressions qui dévalorisent le handicap, ne le reconnaissant pas comme une situation d’empêchement mais comme un travers, un mauvais trait de caractère. Cette culture de la disqualification est fortement ancrée dans l’inconscient collectif et peu s’interrogent sur le mal qu’elle produit...

... (L’association française) Droit Pluriel a donc décidé de se mobiliser sur cette question de vocabulaire au motif qu’il « ne s’agit pas d’un point symbolique ». C’est notamment l’une des revendications d’une pétition mise en ligne en décembre 2020 (en lien ci-dessous). «  Changer les mots permet la construction d’une pensée juste », plaide l’association. Par le passé, la législation a déjà permis de faire « bouger les lignes » puisque les lois de 1987 et 2007 ont fait disparaître les appellations « débile mental » ou « incapable majeur ».

>>> Lire l’intégralité de cet article sur le site Handicap.fr

Vous pouvez recevoir gratuitement la newsletter Handicap.fr en vous inscrivant sur la page d’accueil du site (en bas de page)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl