⚠️ ATTENTION AUX FAUSSES INFORMATIONS

Communiqué de la Filière Maladies Rares NeuroSphinx :

« Il circule de manière récurrente des articles aux titres "sensationnels" véhiculant de fausses informations concernant les opérations in-utéro réalisées sur des fœtus atteints de Spina Bifida. Ces articles ont pour conséquence d’impressionner, effrayer ou au contraire donner de faux espoirs à des familles touchées par la maladie.

Une nouvelle fois, il est indiqué dans un article de Pourquoi docteur qu’une "femme accouche 2 fois de son bébé pour lui sauver la vie"

L’équipe NeuroSphinx et le Pr Jean-Marie Jouannic cité dans cet article ont tenté en vain et par 3 leviers différents de joindre la rédaction de Pourquoi Docteur afin de faire corriger ces informations erronées.

En effet, les opérations in-utéro réalisées par quelques chirurgiens dans le monde, consistent à « extérioriser » l’utérus et l’ouvrir très partiellement pour accéder au fœtus avec l’endoscope et les instruments pour procéder à la réparation de la malformation. Cette technique s’appelle la laparotomie. En aucun cas le bébé n’est extrait par césarienne puis replacé dans le ventre.

👨‍⚕️ Pr Jean-Marie Jouannic ▶️ "Je me permets d’insister concernant cette demande et même de préciser que le fœtus demeure en permanence dans la cavité amniotique à laquelle les chirurgiens accèdent grâce à une petite ouverture de l’utérus sur quelques centimètres. Merci de l’attention que vous porterez à cette demande car effectivement cette information trouble énormément les parents" »

(Source)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl