Autosondage urinaire à domicile – Nouvelles conditions de remboursement à partir du 1er novembre 2017

À partir du 1er novembre, les patients qui pratiquent l’autosondage urinaire à domicile bénéficieront, selon le type d’affections, d’un remboursement pour davantage de sondes.

Combien de sondes sont remboursées ?

Vous avez droit au remboursement de max. 5 sondes/jour si vous souffrez d’une des affections suivantes :

a. vessie de rétention présentant un résidu postmictionnel important (égal ou supérieur à 100 ml) suite à une lésion médullaire acquise ou congénitale
b. vessie de rétention présentant un résidu postmictionnel important (égal ou supérieur à 100 ml) suite à une neuropathie périphérique
c. paraplégie ou paraparésie, tétraplégie ou tétraparésie, lorsque la progression de l’incontinence est évitée par l’association de médicament(s) parasympathicolytique(s) avec l’autosondage
d. rétention urinaire en l’absence d’une lésion neurologique isolée : vessie de substitution ; vessie d’agrandissement.

Si vous êtes âgé de moins de 18 ans, vous ne devez pas répondre à la condition de 100 ml de résidu postmictionnel.

Vous avez droit au remboursement de max. 8 sondes/jour si vous souffrez d’une des affections suivantes :
e. vessie rétentionniste ne dépassant pas 300 ml de capacité
f. vessie neurogène chez les enfants âgés de moins de 18 ans.

>>> Plus d’infos sur le site de l’INAMI ICI

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl